Chauffage inductif

Chauffage inductif

Transmission d’énergie par rayonnement

Aujourd’hui, l’air de séchage préchauffé et parcourant l’installation extrait l’humidité des granulés de plastique. Un séchage automatique inédit est basé sur la transmission d’énergie par rayonnement. Hautement efficace et à commande précise : voici les avantages d’une idée surgie de la recherche d’une solution de capteurs du point de rosée.

Fabian Kienzler (26) est diplômé en ingénierie mécanique de la HTWG à Constance. Aujourd’hui il travaille comme responsable commercial régional chez PRIAMUS SYSTEM TECHNOLOGIES AG à Schaffhouse pour la Suisse, le BeNeLux et les pays scandinaves. L’idée d’un séchage inductif, il l’a développée ensemble avec Arnulf Hörtnagl (32), Marc Hiefer (26) et Oscar Lattner (26) à l’époque où il était encore collaborateur scientifique à l’institut Werkstoffsystemtechnik à Constance/Laboratoire des techniques du plastique où il était occupé jusqu’en 2015.